Barre-menu

5.2.15

Deux petites recettes de bouffe ♥

Parce que je suis plutôt sympa (et parce que nos potes l'ont demandé. T'es pas gentil. C'est moi l'gentil. (ouais c'est vrai. CHUIS PAS GENTIL OK ?!?)), j'ai décidé de vous faire gagner du temps. Vous aurez pas besoin d'aller sonder les entrailles de Marmiton pour trouver des bonnes recettes de cookies et de pancakes. J'vous donne celles que j'ai utilisées avec succès ;)
Allez, pas la peine de tourner autour du saladier, y va pas s'remplir tout seul.

Les cookies.

 (pour rappel, le résultat est un peu comme ça (c'était la première fournée de Jiminy, ils étaient un peu grands, le chocolat est mieux réparti dans des petits cookies))

Ingrédients et ustensiles.
-250g de farine
-125g de sucre cristal
-125g de beurre (salé, le beurre doux c'est pour les sauvages et les rejetons consanguins)
-2 œufs (de poule, c'est mieux)
-une cuillère à café de levure chimique (eh ouais des fois le biologique a tort, désolé Ju')
-2pincées de cannelle (si vous aimez ça)
-150g de chocolat (à pâtisser, pour pâtisserie, pour dessert, il peut avoir plusieurs petits noms, ça reste un machin un peu plus foncé que le chocolat au lait, mais pas du noir non plus)

-si vous avez une balance électronique pour le chocolat c'est parfait, sinon investissez, elle sera rentabilisée.
-un saladier, peu importe le matériau.
-une spatule de bois ou de plastique, plate et rigide.
-une casserole de taille moyenne.
-un four, peu importe les dimensions.
-une plaque pour le four et du papier sulfurisé.

  1. Couper les 150 grammes de chocolat en morceaux. Moi je coupe chaque carré en environ 4 à 6 petits morceaux. C'est super long, ça se fait idéalement sur une planche à découper avec un couteau à lame lisse.
  2. Mettre le beurre à fondre dans une casserole sur feu doux. Vaut mieux faire ça de suite, c'est un peu long.
  3. Mélanger la farine, le sucre, la levure et les œufs en cassant bien les jaunes dans un grand saladier. Éviter les grumeaux. Je recommanderais pour l'ensemble de la recette une spatule plate et lisse genre bois ou plastique, une cuillère ou une fourchette c'est l'horreur, la pâte colle partout.
  4. Quand le beurre est bien liquide (le faites pas brûler, têtes de nœud !), l'ajouter au reste de la préparation est bien mélanger en s'assurant que les œufs sont parfaitement mêlés à la pâte (sinon vous aurez du blanc d’œuf cuit dans vos cookies). Celle-ci, à ce moment-là, a adopté sa texture définitive que j'appellerais « sèche mais grasse ». Elle est épaisse, molle et luisante, mais ne colle pas à la spatule.
  5. Ajouter les morceaux de chocolat et mélanger encore une fois toute la préparation pour bien les répartir.
  6. Mettre le four à préchauffer pendant 5 minutes à 175°. Une fois qu'il est bien chaud, répartir des petites boules de pâte à cookies sur une feuille de papier sulfurisé, lui-même sur une plaque, et laisser cuire celles-ci durant 12 à 15 minutes. Le sommet des cookies est encore mou quand vous les sortez du four, et ils durciront légèrement à l'air libre. Un cookie toute façon ça reste un peu mou à l'intérieur ♥
  7. Consommez assez rapidement une fois que les cookies ne brûlent plus les papattes, parce qu'ils continueront à durcir une fois refroidis et si vous vouliez des biscuits secs, fallait en acheter au magasin.

Les pancakes.

(le résultat ressemble à ça)

Ingrédients et ustensiles.

-150g de farine
-15cl de lait (de vache, c'est l'plus facile à chasser)
-2 œufs (là encore, de poule, tant qu'à faire)
-un demi-paquet de levure que vous avez ouvert pour faire des cookies (de la chimique donc)
-2 cuillères à soupe de sucre cristal (plus ou moins rases, les cuillères)
-1 pincée de sel

-un saladier
-un robot pour battre des blancs d’œuf en mousse
-gardez votre cuillère à soupe sous la main pour battre la pâte
-un bol assez large et profond pour vot' robot batte-neige et un genre de ramequin
-une crêpière
-une plaque de cuisson ou une gazinière (mais bon la gazinière c'est mieux, on contrôle l'apport en chaleur)

  1. Mélanger farine, levure, sucre, sel et lait (dans cet ordre, ou en tout cas finissez par le lait) dans le saladier.
  2. Casser les œufs et séparer les blancs des jaunes : les premiers vont dans un bol et le second dans le genre de ramequin (un verre ça marche aussi) que vous avez mis de côté. Si vous savez pas commenter séparer un œuf, voilà : vous le cassez à la moitié de sa hauteur, vous transvidez le jaune d'une demi-coquille à l'autre jusqu'à ce que tout le blanc d’œuf soit dans le bol.
  3. Casser les jaunes d’œuf avec votre cuillère à soupe (qui doit avoir connu la pâte à pancakes, à cette étape de la recette, mais c'est pas grave) puis les ajouter à la préparation.
  4. Battre les blancs en mousse (j'appellerai pas ça de la neige alors que c'est d'la mousse) avec le robot, puis les ajouter à la préparation et mélanger. Concrètement, la pâte ressemble à une pâte à crêpe en moins fluide. Vous pouvez ajouter de l'essence de vanille, du sucre vanillé ou de la cannelle si vous aimez ça j'imagine.
  5. Mettre la crêpière (que vous aurez pensé à HUILER, parce que vous êtes pas des baltringues !) à préchauffer sur un feu doux, puis passer en feu moyen (surtout pas fort, vous voulez pas faire des crêpes !) et cuire les pancakes. Verser de la pâte et laisser s'étaler pour qu'elle forme des disques d'à peu près 5/7cm de diamètre.
  6. Une fois que les bords du disque cessent de s'étendre et qu'ils se « rétractent » légèrement à la base, glisser une spatule dessous, retourner le pancake. Le dessus est liquide, mais c'est pas grave. Il risque d'y avoir des coulures à la retournée, c'est pas grave non plus. Laisser le pancake quelques secondes sur la deuxième face, puis le retirer parce qu'il est prêt.
    Toute façon la cuisson c'est un coup à prendre en fonction de votre matériel de chauffe, de votre support de chauffe (la gazinière et la crêpière, gros nazes) et de vos préférences, toute façon un bon pancake, c'est pas comme une crêpe, plutôt jaune, non c'est plutôt couleur fauve-ocre. 
    A l'intérieur, les pancakes ont un peu la texture du pain perdu, et attention les papattes parce que c'est comme les crêpes, sortis de la poêle ils sont super chauds.

Voilà, pour l'instant c'est les deux recettes que j'ai appris à maîtriser dernièrement ;) J'vous fais pas l'injure de vous donner ma recette de crêpes, elle est minimaliste >_>
Vous me direz si vous avez tenté ces deux recettes et si oui, ce que ça a donné ! Et bon app' !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire