Barre-menu

23.2.16

TFGA n°17 : les duos mythiques


Grâce à Monsieur Geek qui m'avait déjà invité à répondre à son Liebster Award (ce que j'avais fait ici [Succès débloqué : trois liens en une phrase ✓ ]), me voilà en mesure de participer au TFGA n°17, dont le thème, assez classique au demeurant, est « Ces duos mythiques. »
Alors, j'aurais pu parler de Bip-Bip et Vil Coyote mais j'ai jamais joué au jeu et bon, en voyant ce que le Joueur du Grenier en a dit... Tic et Tac sont mignons mais ils ne sont pas les héros de Kingdom Hearts, ni du seul autre jeu où je les ai vus (Walt Disney World Quest : Magical Racing Tour, un Mario Kart-like).

Nan je déconne mais en vrai j'ai eu beaucoup de mal à trouver mes cinq réponses à ce TFGA pour la simple et bonne raison que les duos, dans les jeux vidéo auxquels j'ai joué, sont rares : habituellement mes personnages sont des solitaires, des trios (Trine, les Kingdom Hearts...) ou même toute une bande (les Final Fantasy... et un million de RPG en fait, mais aussi les Borderlands). Du coup j'ai ratissé large et puis bon, il en fallait bien un, alors voilà le TFGA de la ramasse. De rien XD


  1. Hershel Layton et Luke Triton.

Autant le dire clairement : j'aime pas la série des Professeur Layton. L'étrange village, le premier, je l'ai acheté presque dès sa sortie, il m'avait même été expédié d'Asie du sud-est, je l'avais bien aimé grâce à la narration, aux graphismes et à l'effet de nouveauté.
Puis j'ai joué au 2, La boîte de Pandore et au 3, Le destin perdu. Eh, j'avais même acheté le dvd du film, Professeur Layton et la diva éternelle ^^

Et puis surtout c'est un gros repompage de Sherlock Holmes en moins bien.
Watson défonce Luke quand il veut.

Le problème c'est que dès le second épisode sur Nintendo DS, le jeu devient l'occasion de spammer le joueur avec des énigmes toujours plus nombreuses, une narration en chute libre (le troisième est un énorme pétard mouillé de ce point de vue) et une logique de moins en moins compréhensible dans la logique des énigmes.
Cela dit, ce duo a marqué la plupart des joueurs de Nintendo DS, moi compris, et surtout il est développé par Level 5, un excellent studio de jeu vidéo, et rien que pour ça, ils ont leur place dans mon TFGA.

  1. Diddy et Dixie Kong.

J'ai découvert les Donkey Kong sur Game Boy. La première. La cartouche jaune vif, le duo de singes. J'ai refait le jeu, Donkey Kong Country 2, sur SNES via émulateur, sans le terminer parce qu'à un moment il est vraiment trop difficile.
Le fait est que je n'ai presque jamais joué Donkey Kong, à part dans Super Smash Bros Brawl et dans le très épisodique Jungle Climbers sur DS. Ce duo complémentaire – Diddy court vite et a quand même vachement plus la classe que sa copine, Dixie peut planer – fut longtemps ma principale connaissance sur cet univers riche et intéressant avec des graphismes nettement plus détaillés que dans les Mario de la même époque.

De nos jours, Dixie est un peu tombée en désuétude alors que Diddy a rejoint son pote Donkey dans les bagarres de groupe, ce que je trouve dommage, parce qu'en ce qui me concerne ils ont bercé une partie de mon enfance.

  1. Sonic et Tails.

Je sais bien qu'on a surtout tendance à voir Sonic seul ou avec sa bande de tarés – pour rappel, voilà hein, le syndrome du hérisson – mais à mon sens, alors que je l'ai découvert dans Sonic 2 à l'époque où, justement, j'avais la SNES (en 5ème donc), le hérisson bleu et son pote renard ont lutté ensemble contre Robotnik avant de voir ce dernier carrément aidé par Knuckles, manipulé par le scientifique malveillant.
Alors certes, on peut jouer à Sonic 3 en solo avec l'un ou l'autre (et jouer Tails, qui peut voler, c'est trop cool), mais la narration suppose qu'ils sont deux à se faire piéger par l'échidné avant que celui-ci ne découvre qui est le vrai méchant et se joigne à Sonic dans l'extension de Sonic 3.
Et puis rappelons-nous des dessins animés de notre enfance : c'est Sonic et Tails, pas Sonic et Knuckles. Le duo inséparable.

RT si tu as connu cette époque ♥ #LesVraisSavent
  1. Ratchet et Clank.

Je l'ai déjà dit, les jeux de plate-formes représentent mon genre préféré. Et Ratchet et Clank sont mes héros favoris du genre. Successeurs de Crash Bandicoot dans ma vie et mon cœur de gamer, ils sont drôles, déjantés, audacieux, et leur univers cohérent et original, qui baigne totalement dans la SF, n'a rien à envier à de nombreux autres du jeu vidéo.
En plus, leur duo repose sur la complémentarité : sans Clank, Ratchet est juste un Lombax avec une clé. Tant que son pote est accroché sur son dos, il peut sauter bien plus haut, planer, et même accéder à plein d'endroits difficiles où le petit robot peut se glisser... je me fais la remarque qu'il faudrait à l'occasion, si c'est pas déjà le cas, que Ratchet puisse balancer Clank, dans les prochains jeux de la série x)
Et du coup, bah, sans Ratchet, Clank est un petit robot pas très fort et qui ne peut pas sauter ou courir très loin ^^

Don't mess with the Lombax 'n the bot.

Alors évidemment, leur univers ne se résument pas à eux et les personnages secondaires sont aussi nombreux que délurés, mais c'est grâce à eux qu'on le parcourt et qu'on adore ça : Ratchet et Clank sont juste géniaux, voilà.

  1. Max et Monica.

Si je suis aussi sévère à l'égard de la série du Professeur Layton, c'est parce que je sais à juste titre à quel point le studio Level 5 peut faire bien mieux. Ils l'ont prouvé dès les premiers mois de la PS2 avec Dark Cloud et sa suite, Dark Chronicle, qui demeure mon RPG préféré de tous les temps.
C'est en cel-shading, donc c'est très beau, avec de jolies couleurs sobres et de superbes lumières. C'est du RPG, donc la narration est riche et profonde, avec plein de personnages secondaires. C'est du donjon-RPG, donc c'est facile à prendre en main et cela accorde une grande liberté de manœuvre au joueur. C'est Level 5, donc les musiques sont superbes.

Il tatane, elle aussi. Il est parfois naïf et impulsif, elle aussi (moins, même). Il fait preuve de profondeur et de maturité, elle aussi. Il est fort avec son robot, elle est forte avec son épée. Sur la question du genre, Dark Chronicle est un peu le Buffy du jeu vidéo : il prenait position avant même qu'on en parle.

Bref, Dark Chronicle, c'est la vie.
Et ce ne serait pas moitié moins bon sans Monica Raybrandt, la princesse du futur qui débarque dans le présent l'épée à la main pour venger son père assassiné et son ami Maximilien, inventeur et bricoleur de son état, qui possède un robot de combat, peut créer tout ce qui est utile à la progression du joueur et se bat avec une super clé à molette géante qui devient vite un marteau genre Mjöllnir.
Et en plus, ils sont marrants et sympa à gérer. Bref, ce duo occupe sans surprise la première place dans le classement de mes duos mythiques du jeu vidéo, loin devant Mario et et Luigi x)

 Voilà voilà. Pendant ce temps, Monica a une épée ♥


Voilà, mes duos mythiques, un deux trois quatre cinq ^^
Après, en lisant les autres TFGA j'ai constaté qu'il me manquait plein de références du jeu vidéo récent, mais le problème réside essentiellement dans les innombrables exclus consoles qui, pour un joueur pécéiste comme moi, sont loin d'être accessible. Les Bioshock, j'ai prévu d'y jouer, mais Beyond : Two Souls, The Last of Us, Heavy Rain, ça risque pas, ma console Sony la plus récente (et la seule) est une PS2.
Enfin bref.
Prenez soin de vous et culturez-vous, lisez, mattez des films, jouez aux jeux vidéo !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire