Barre-menu

20.10.16

Darwin contre Pokémon. Les bestioles japonaises sont à chier.

Tiens ça va encore être un article qui va m'attirer de l'hostilité et de la désapprobation, pour changer. Un de ces pseudos-pétages de câbles où je dis ce que je pense et qui va à l'encontre de l'opinion communément admise sur un sujet qui échappe totalement au contrôle infinitésimal que vous pourriez avoir sur votre sens critique.
Bandes de fanatiques extrémistes.


Le truc c'est que j'ai discuté récemment du sujet que je vais aborder avec mon ptit frère et avec mon amie Carà, qui ont des avis divergents sur la question, et j'ai plutôt tendance à abonder avec cette dernière. Je fais pas partie de ces personnes qui disent « je peux plus me taire, il faut que je m'exprime » avec la certitude que leur avis est attendu par des hordes de fans, mais là j'ai juste envie de dire ce que je pense parce que l'unicité des opinons m'agace prodigieusement.
Mon côté anticonformiste, tout ça.
Pokémon c'est de la merde.

J'ai déjà évoqué plusieurs fois le sujet en expliquant pourquoi j'avais arrêté de jouer à Pokémon (le dernier que j'ai testé était Y, je l'ai pas articlé mais pour faire vite, le design visuel et stratégique des pokémons de la G6 est à chier, la narration est pourrie, le gameplay n'a pas évolué ou presque depuis vingt ans, et les graphismes sont en-dessous de ce que fait la concurrence (comme toujours concernant Pokémon)). Bref, Game Freak mise tout sur l'esthétique et rien sur le contenu, ils se prennent pour Ubisoft Montréal avec Assassin's creed et dix ans d'avance.
J'ai déjà, chaque fois que j'en ai parlé, énoncé clairement que je déteste cette politique éditoriale qui prend les joueurs pour des vaches à lait et elle se confirme puisque la vidéaste Wonder Vesper a partagé sur son Twitter une image de la démo de Pokémon Sun-Moon qui pourrait très bien être tirée des jeux XY, au moins graphiquement. Ces connards prennent même plus la peine de faire de nouveaux jeux, ils copient-collent les précédents. Rien à voir avec l'évolution graphique hallucinante entre les générations 1 et 2 ou 2 et 3.

Ce que je n'ai pas dit, enfin moins souvent, mais ça tombe sous le sens quand on me connaît et qu'on connaît mon amour pour les grands univers et la narration, c'est que Game Freak réitère régulièrement un honteux gâchis de sa propre création.
Ils pourraient offrir tellement plus à partir d'un monde peuplé de créatures dotées de pouvoirs particuliers, et non, ils se contentent de faire des combats avec, des tournois de merde avec des arènes pourries. Et ce encore, encore et encore.

La seule fois où le joueur aurait pu agir librement dans l'univers de Pokémon, il était SUR UN RAIL !! EST-CE QUE C'EST PAS TOTALEMENT EMBLÉMATIQUE DE LA VISION DE L'UNIVERS POKÉMON PAR CEUX QUI LE FAÇONNENT, BORDEL DE MERDE ?!? LES JEUX VIDÉOS POKÉMON SONT TOTALEMENT PENSÉS POUR ÊTRE LINÉAIRES ET DIRIGISTES. ILS LE SONT TOUS PRESQUE SANS EXCEPTION.

Maintenant, j'ai toujours accordé beaucoup d'importance à la nature. Depuis tout petit, j'adore les animaux, j'ai éprouvé durant ma prime jeunesse une grande passion pour les dinosaures, je me suis toujours senti à l'aise dans les espaces ouverts, en montagne ou en forêt. Et devenant avec les années quelqu'un de logique et rationnel, j'ai toujours eu tendance à m'informer, étudier et analyser.
Quiconque observe un peu finement ma façon de me cultiver, mes choix culturels, la manière dont j'évoque et juge les œuvres que je découvre, comprendra sans problème que je m'intéresse particulièrement aux causes premières.
Pourquoi ceci ou cela ? Pourquoi tel personnage fait ceci ou cela ? Pourquoi cet événement ? Et toujours, parce que je suis logique et rationnel, mais aussi doté d'une culture historienne, en prenant en contexte les causes premières et les contextes spatio-temporels.

J'ai déjà entendu dire au moins par Helixis Felis/Macroscopie que le terme de « théorie » est très utilisé dans la recherche scientifique – je parle ici des sciences naturelles (biologies, géologie, chimie, physique, astrophysique et j'en passe), pas des sciences artificielles (j'aurais aussi pu dire sciences dures et sciences molles mais plein de gens l'ont déjà faite) comme l'histoire, la sociologie ou la philosophie – pour une raison simple. On ne tient jamais rien pour acquis. On essaie de tout démontrer, tout prouver, même ce qui est évident.
Et là je suis désolé mais par rapport au point de vue que je vais essayer d'appliquer sur Pokémon dans le présent article, je suis en désaccord à la fois avec ces abrutis dégénérés de créationnistes qui croient que Dieu a créé la Terre, tout ce qui s'y trouve, et que rien n'a évolué depuis, mais également avec les scientifiques qui continuent à tenir les « théories darwiniennes » pour des théories qui restent à étudier. Depuis le temps, je suis navré mais l'évolution c'est de l'ordre de la certitude, les animaux et les plantes s'adaptent en fonction de leur environnement, des prédateurs et d'autres facteurs, c'est prouvé et étudié.

Ouais enfin, "nouveau cadre spatial", faut le dire vite, la dernière fois que le cadre était aussi pauvre c'était dans Pokémon Ranger et c'est pas un compliment.

L'une des grandes innovations (tu parles!) des versions Sun-Moon, et ce dès la médiatisation des jeux, c'est l'apparition d'un nouveau cadre spatial (comme dans chaque génération précédente donc) isolé des précédents (si ça vous rappelle Unys c'est normal. Chez Game Freak, innover, on sait pas faire). Et on nous explique comme ça, posey, que les pokémons qui se trouvent dans cette région, Aloa, ont évolué différemment par rapport au reste du monde, du fait que la région en question est un archipel isolé au milieu de l'océan.
Hawaï.
Ils ont repris Hawaï. Après avoir pompé la moitié du Japon, une petite partie des États-Unis et la France, il fallait bien qu'ils changent de cadre. Ça va être varié tiens, quatre îles tropicales, vive la diversité.

Bref, l'isolement géographique donne des bizarreries zoologiques, les Galapagos, l'Australie et la Nouvelle-Zélande l'ont bien démontré.
Maintenant, on nous présente Alola essentiellement sur sa particularité : c'est un archipel. Vous voulez dire, comme Hoenn et Sinnoh en fait ? Non parce que même si le Japon c'est grand comme une chiure de mouche, c'est pas exactement Okinawa ou les Ryukyu, c'est assez massif, du coup c'est pas surprenant que les animaux qui s'y trouvent puissent se déplacer assez librement, et on sait bien que Kanto et Johto se trouvent sur le « continent » (si tant est qu'on puisse parler de continent concernant un archipel, même grand). J'évacue direct Unys et la merde française dont j'ai oublié le nom, parce qu'elles sont évidemment reliées à leur continent respectif, ce sont davantage des péninsules que des régions autonomes.

 Unys est adossée à un continent d'étendue inconnue et reliée à lui par au moins deux grands cours d'eau ainsi qu'une immense forêt. Comme dirait Ian Malcolm, la vie trouve toujours un chemin.

Par contre Sinnoh c'est Hokkaido, l'île du nord du Japon, qui est restée très méconnue pendant des siècles, et Hoenn c'est Kyushu, qui n'est pas spécialement accessible non plus. Les animaux terrestres ne pouvant pas se déplacer facilement entre le duo Kanto-Johto et d'une part Sinnoh, d'autre part Hoenn, comment on explique qu'il n'y a pas au moins de petites différences entre les pokémons communs à ces régions ? Et qu'on me dise pas que l'environnement est le même, Hoenn est vachement plus forestière et aquatique, alors que Sinnoh est une énorme structure montagneuse, là où les deux premières régions sont globalement assez plates et ouvertes.

Comme cette montre vous le carte, je veux dire comme carte vous le montre (+20 points de charisme si tu as la référence), Kanto et Johto, au centre, sont sur un socle continental assez costaud, alors qu'Hoenn au nord et Sinnoh au sud sont des îles. Par conséquent, les deux devraient avoir une faune *un peu* différente et spécialisée par rapport aux deux premières régions. Ce n'est pas le cas.

Bref tout ça pour dire que présenter Alola comme une innovation c'est aberrant, parce qu'elle n'est pas beaucoup plus insulaire que d'autres régions.
D'autre part, puisqu'on parle d'environnement et d'évolution, je reviens à ma logique habituelle. Bon déjà, comment les espèces de la génération 1, originaires d'un « continent », celui de Kanto-Johto, se sont retrouvées en plein milieu d'un océan ? L'Australie a une faune parfaitement différente du reste du monde, exception faite des introductions effectuées par l'Humain. Donc la génération 7 devrait être exclusivement nouvelle.
Ensuite, qu'est-ce qui, dans l'environnement d'Alola, a fait évoluer les espèces indigènes de telle sorte qu'elles ressemblent à ce qu'on nous a présenté ? Là c'est le moment où je vais me fâcher (encore plus que jusque là).


L'un des trucs qui m'a fait le plus halluciner c'est Tadmorv et Grotadmorv. Mon ptit frère Wolves a dit à un moment sur Twitter qu'il était bien content du changement parce que d'après lui les originaux ressemblaient à rien. Les originaux ressemblaient à ce qu'ils étaient : des tas de boue empoisonnée. C'est quoi ces machins merdiques ? Pourquoi ils sont irisés ? Y'a un revêtement en pétrole ? Ils sont radioactifs ? Non non, apparemment ils ont été introduits par ces connards d'aloliens pour évacuer les déchets – parce que sur une petite île tropicale au milieu de l'océan, le retraitement et la réutilisation, connaît pas, et parce que le Japon vomit toujours autant sur l'environnementalisme. Pays de merde. – d'où leur couleur. Bah putain vu la couleur je veux pas voir la gueule des déchets consommés.


Sabelette et Sablaireau, Goupix et Feunard. De glace.
POURQUOI ?!?
Ce sont des ÎLES TROPICALES. Y'a un glacier dessus ? Un micro-climat, une malédiction ? POURQUOI de la glace sur Alola ?!?

Noadkoko d'Alola à la limite j'en ai rien à battre. Il a fait un tollé quand il est sorti, tout le monde a trouvé ça ridicule, pas moi. Un milieu tropical, ensoleillé et sûrement humide, la végétation doit être assez conséquente, le machin est herbivore, il doit avoir développé un cou plus long pour pouvoir manger, comme les girafes. Pourquoi il a le type dragon, c'est chelou, mais sur l'apparence j'ai rien à dire

Rattata non plus. Il est noir, bon, et alors ? Il faut bien qu'il se protège du soleil, ça tape à Hawaï, du coup la pigmentation fonce, logique.  
Rattatac a une sale gueule mais entre ma phobie des rats sauvages et mon hostilité de la première heure à son égard, je le trouve pas plus moche qu'avant.

Persian.
Je chercherai pas d'explication à la couleur violette, j'en ai rien à battre. Mais sa tête est trop grosse par rapport à son corps. Son apparence me laisse indifférent, elle est très proche de l'originale. Mais la tête est trop grosse, ou le corps trop petit.


Taupiqueur et Triopikeur.
DES TAUPES. AVEC. DES CHEVEUX. PUTAIN MAIS QU'EST-CE QUE C'EST LES HISTOIRES LA ?!?
Certains – complètement cons et dénués de la moindre réflexion – y ont vu un clin d'œil au film Brice de Nice 3 qui devrait sortir (y'a eu un 2? o_O). Les gens, allez vous acheter un cerveau, ou même faites mieux : allez vous pendre.
UN JEU VIDÉO D'UN GROS STUDIO JAPONAIS QUI FAIT RÉFÉRENCE A UN OBSCUR FILM FRANÇAIS PAS ENCORE SORTI MAIS VOUS ÊTES CONS A CE POINT-LA OU BIEN ?!?
Des taupes avec des cheveux. Qu'est-ce qui, dans leur environnement, a poussé à cette évolution ? Rien. Pokémon était déjà de la merde, maintenant c'est de la merde ridicule.



Tir groupé sur Racaillou, Gravalanch, Grolem et Raichu.
DES ROCHERS. AVEC. UNE PILOSITÉ FACIALE. Pourquoi ?!?
Les deux premiers ont des sourcils, le troisième a une moustache et une barbe ? Putain quel est le chara-designer complètement taré qui a chié ces étrons ?!? Ces trois-là étaient des golems, ils étaient parfaits à l'état de nature, de la roche et de la terre douée de vie ET C'EST TOUT PUTAIN.


Et Raichu qui a transformé sa queue en planche de surf. Heureusement que je suis pas adepte du facepalm sinon j'me ferais une commotion cérébrale.
Alors, une chose, claire, nette et précise, une fois pour toutes : LE SURF EST UNE INVENTION HUMAINE. Aucun animal n'a jamais eu spontanément l'idée de monter sur les vagues pour se déplacer. Aucun animal n'a jamais songé à se trouver un support pour le faire. Alors c'est vrai, beaucoup d'animaux utilisent des objets de fabrication humaine ou des éléments naturels – branche, pierres – comme outils, mais le surf, c'est 100% humain. Même si un animal trouvait une planche ou une plaque et montait dessus pour flotter – d'où elle vient à la base la planche, bandes de connards ?
C'est un pokémon électrique, il a rien à foutre dans l'eau, il ne nage pas, donc l'évolution ne provoque pas un affinement de sa queue comme chez les animaux marins !

Ces quatre pokémons semblent représentatifs d'un état d'esprit récurrent depuis des années dans l'histoire de la licence Pokémon : les bestioles ressemblent trop à des animaux, elles ne sont pas assez anthropomorphes (=de forme humanisée).
HELLLLLLLOOOOOOO LES TROUS DU CUL !!! CE SONT DES ANIMAUX !!!
Les Pokémons de la 1ère génération ressemblaient à ce qu'ils étaient : des animaux. Ils étaient simples, naturels, et leur apparence trahissait clairement l'influence de l'évolution darwinienne sur leur processus physiologique. Roucarnage est taillé pour la vitesse, avec un bec court et tranchant, Rapasdepic est taillé pour planer, avec un long bec pour compenser ses immenses ailes qui le rendent malhabile à terre et à basse hauteur. Draco et Léviator ont une forme serpentine adaptée à la nage en eaux profondes et agitées. Tout était parfaitement logique.
Comme je l'ai dit à mon amie Carà, qui était d'accord avec moi, et à l'intention de Wolves, si les pokémon étaient censés ressembler à des humains, ce serait pas des pokémon.


C'est à cause de cet état d'esprit de merde qu'on a eu des chiures de vomi comme Motisma, le pokémon qui prend la forme d'objets artificiels humains, Sorbébé et ses évolutions, Clic et ses évolutions, et même des pokémon que j'apprécie comme la famille de Lugulabre, les spectres-chandeliers. Sans parler de ces aberrations qui trimballent des trucs humains, Charpenti, Ouvrifier et Bétochef, les connards à la poutre. Judokrak, Karaclée et leurs kimonos à la con, Miradar dont les couleurs le font passer pour une mascotte d'équipe de football américain universitaire (quoi, vous aviez jamais remarqué ?) ou encore Lançargot, le chevalier-limace. UN MOLLUSQUE AVEC UNE ARMURE PUTAIN SANS DÉCONNER !!

Alors voilà.
Le design des pokémon est de plus en plus chié à chaque génération, dans des jeux où le gameplay est systématiquement le même depuis vingt ans et où l'esthétique visuelle, la seule chose qui vaille la peine d'être mentionnée, est de toute façon largement inférieure à la concurrence. Comparez la 3D de Pokémon XY et celle de Zelda Ocarina of Time 3D, comparez Pokémon Pokémon Saphir et Rubis avec Golden Sun, et osez me dire que Pokémon n'a pas à rougir de son retard permanent en termes de conception visuelle et de level-design.
De toute façon on le connaît, le level-design de Pokémon : un bourg, une route, une ville, une route, une ville avec une arène, une route, une ville avec une arène, une route, et on continue pendant 20h pour achever le joueur avec une Ligue.

De toute façon, dès que la merde connaît le succès commercial, elle est achetée en boucle par des crétins qui ne chercheront pas plus loin que ce qu'on leur donne. 
Suicide Squad était un film à chier ? C'est pas grave, tout le monde est allé le voir à cause d'un bombardement marketing de taré et maintenant les producteurs sont persuadés qu'ils peuvent pondre trois douzaines de merdes pareilles en dix ans, de toute façon tout le monde paiera pour les voir.
Le grand public est doté d'un sens critique quasiment inexistant dès lors qu'il est question de succès populaire.
J.K. Rowling a écrit sept livres et trois petites annexes, et maintenant tout le monde est prêt à acheter la moindre merde qui portera le même nom, y compris lorsque ce n'est pas elle qui l'a générée. Il va y avoir 5 films sur Les animaux fantastiques ? Elle n'en écrira pas un seul et pourtant elle sera encore plus éhontément riche grâce à ça. Et tout le monde dira vive JK Rowling alors qu'elle ne sera pas responsable de ce succès. Quelqu'un écrit une fanfic Harry Potter pour la faire jouer sur scène ? On en fait un livre, on écrit son nom sur la couverture, et elle ramasse l'oseille sans avoir rien fait. Elle fait exactement comme George Lucas : elle a eu une bonne idée dans sa vie, et au lieu de chercher à inventer autre chose, elle rentabilise à mort.

Le grand public n'est qu'un ramassis de dégénérés ineptes dès qu'il est question d'œuvres populaires. Harry Potter a été adoubé meilleure série de fantasy des 20 dernières années alors que c'est écrit pour être lu par des collégiens et que dix mille autres auteurs de fantasy écrivent mieux que ça.
LISEZ PIERRE PEVEL, BORDEL DE MERDE.
Et vous faites pareil avec Pokémon, vous avez adoubé ça en meilleure série de jeux vidéo de l'univers alors qu'on vous prend pour des vaches à lait depuis vingt ans. Bandes de cons.
J'vous avais dit que cet article allait m'attirer la désapprobation.
Bonne journée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire