Barre-menu

4.12.16

Anvrak : de la musique

Bon alors y'a ce bon vieux FB qui m'annonce régulièrement que la page DarkRiketz reçoit des visites, mais j'écris rien en ce moment, pour tout un tas de raisons, ça va pas du tout.
Déjà, on est dans la période de l'année que je déteste le plus, avec les vacances d'été. Tout le monde est en mode « il faut faire la fête, trouver des cadeaux à faire, vive la joie de vivre » et autres conneries, alors que c'est dégoulinant de stupidité et d'hypocrisie.
Plein de gens font des cadeaux énormes parce que la société leur dit que le 25 décembre c'est le moment de cirer des pompes, et plein de gens ne font des cadeaux qu'à ce moment-là aussi. Comme je l'ai déjà sur sur Twitter, perso je fais des cadeaux quand ça me chante et sans raison particulière. Quand je vois un truc qui pourrait plaire à quelqu'un de mon entourage, si je peux le prendre, je le fais, ébim.


La vie est un concept formidable, potentiellement unique dans l'univers, et la société humaine en a fait de la merde soumise à l'argent et au travail alors qu'on devrait célébrer perpétuellement le fait d'être vivants, ensemble, heureux, et qu'on devrait s'offrir des trucs tout le temps.
« Ouais il est bien gentil lui, célébrer, célébrer, enfin faut aussi bosser et gagner sa vie. »
Bah non, baltringues. La vie c'est un cadeau gratuit, pas un privilège. La vie c'est pas un truc qu'on doit mériter et payer, on la reçoit tous sans condition, sans restriction, être vivant c'est le truc le plus égalitaire de la planète. L'argent, le travail, dites-vous que dans une société heureuse telle qu'il n'en existe pas, ce sont des accessoires pour nous fournir des machins qui rendent heureux, ce sont pas des éléments brutaux et autoritaires pour faire tourner une société dévoyée.
Bref, on s'éloigne du sujet.

Je suis pas dans la bonne période pour être heureux et en plus je suis pas hyper productif, mais j'ai récemment fini un très bon livre (pour la troisième fois) qui m'inspire beaucoup à la fois pour l'écriture et le blogging.
Alors en attendant pour vous occuper un peu et justifier les visites sur ma page (et à priori sur mon blog parce que j'arrive pas à expliquer la vitesse de croisière plutôt correcte), je fais ce que j'aime faire le plus (avec cuisiner, manger, dormir, écouter de la musique et jouer aux jeux vidéo) : je partage ma culture.

Y'a plein de musiques et de chansons que j'adore et que je voulais vous faire (re)découvrir mais comme j'avais aucune occasion particulière de le faire, bah voilà, je vais le faire maintenant avec quelques mots à chaque fois.



Love Letters de Metronomy, vous l'avez peut-être découvert y'a un ou deux ans dans une pub pour un téléphone portable commercialisé par une société japonaise qui se bat aussi contre Microsoft sur le marché des consoles de jeux vidéo de salon.
Sinon, c'est dommage, parce que cette chanson est très sympa. Un peu répétitive, mais vraiment agréable à écouter, avec des instruments intéressants (de la trompette je crois, ou en tout cas des cuivres, et du tambourin) et une nana à la batterie. Les Sahara Hotnights et les Corrs devraient vous avoir appris que c'est toujours trokoul une nana à la batterie.
En plus y'a d'autres chansons de Metronomy sur Youtube qui sont tout aussi agréables à écouter que Love Letters.


Cooler Than Me de Mike Posner est un peu une chanson que j'ai découverte par accident, j'avais jamais entendu parler de ce chanteur jusque là et j'ai jamais pris le temps d'écouter d'autres trucs depuis. En fait je l'ai entendue dans une vidéo que j'ai découverte via une connaissance qui, à une époque, faisait de la poledance (c'est un vrai sport et apparemment c'est génial à de nombreux égards dont aucun ne soit lié au sexe ou à l'érotisme. On est loin des clichés).
En tout cas j'adore le clip de cette chanson parce qu'il est plutôt bien conçu et mis en scène, et parce qu'il me rappelle la très optimiste chanson Passe à ton voisin de Ridan. En plus la chanson, même si c'est pas mon genre préférée, est très sympa aussi. Peu importe le genre, ce qui m'attire avant tout dans la musique c'est les trucs jolis et mélodieux et, si je ne suis pas hyper fan de la voix de Mike Posner, j'adore Cooler than me ^^
Tenez, histoire d'être exhaustif, et en étant désolé de vous mettre deux fois la même chanson, c'est donc dans cette vidéo que je l'ai découverte :



Tengaku des Guilty Hearts. Je connais absolument pas le groupe, je suis pas du tout fan de musique japonaise (j'en ai un peu parce que j'apprécie leur rythme ou leur style, ou encore parce qu'elles m'ont plu quand je les ai entendu dans Fullmetal Alchemist et Gundam Seed (j'ai aussi un peu d'Evangelion mais j'ai pas encore vu l'animé)), mais à un moment je discutais pas mal avec une jeune dessinatrice qui, elle, adorait le style très visuel de certains groupes japonais comme ça.
De fait, je pense que ce qui frappe avant tout, c'est l'esthétique extrêmement travaillée. La chorégraphie et les costumes, bien que constitués de fringues simples et de peu de couleurs – rouge, noir, blanc – c'est waouh. La musique est aussi très sympa évidemment et me rappelle qu'on n'a pas besoin de comprendre une langue pour apprécier la mélodie.
D'autant que j'aspire ni à apprendre le japonais ni à visiter le Japon, pour tout un tas de raisons.


Y'a de ça quelques mois, Riot Games (le studio qui a développé League of Legends) a sorti de nouveaux skins (ouais je sais, on devrait dire nouvelles, je crois) pour 4 personnages, à la suite d'un d'entre eux, Lux, qui avait déjà adopté le style : les Gardiennes des Étoiles étaient nées.
Ce jeu est régulièrement mis à jour avec des nouveaux champions, des nouveaux skins, le gameplay est repensé et évolue en fonction des champions, des joueurs, des nouveautés, et de temps en temps, bim, un événement.
Moi qui joue essentiellement ADC (tireur) et particulièrement Jinx, une cinglée avec une mitraillette, un bazooka et un énorme lance-roquette, j'étais donc très content de lui trouver enfin un skin qui me plaisait. Jinx Star Guardian est plutôt classe, très drôle (certains skins sont livrés avec plein de répliques en plus pour leur champion) et les effets visuels traduisent clairement un gros travail derrière. D'autant que, dans les quelques jours qui ont suivi mon acquisition, j'ai rapidement croisé Lux, Poppy et Lulu Star Guardian.
Bon par contre leur équipe est totalement déséquilibrée : une combattante, une tireuse et trois supports. Tu m'étonnes qu'elles sont perdues sans Jinx, y'a plus personne pour faire du dégât ^^

En fait à chaque fois que je vois à quel point Riot enrichit l'univers de LoL, je me fais qu'une réflexion. Faites un film. Putain, faites un film d'animation. Le background est énorme, les personnages nombreux, la narratif très élaborée, le style visuel et la charte graphique très marqués, et la communauté assez nombreuse et fidèle pour le justifier économiquement.
Riot, faites un putain de film.


A New Dawn est la première vidéo de League of Legends que j'ai découverte et je suis toujours halluciné quand je la revois devant une telle débauche, devant cette qualité d'image. Outre qu'on y apprend si on le savait pas déjà qu'en vrai Leona c'est une grosse bourrine.
Mention spéciale à Graves à l'époque où il était cool (il est devenu horriblement lent et lourd depuis une refonte), à Nautilus qui pèse dans le game (avant de le croiser récemment en jeu je le connaissais pas, je pensais que ce gros machin était un monstre de la jungle. Oui LoL a tellement de champions qu'on peut ignorer jusqu'à l'existence de certains.) et à Rengar parce qu'il a trop la classe. Tiger powa.
Putain, Riot, faites un film.


Quand Arcade Ahri est sortie, en même temps que trois autres skins de champions dans un ensemble très retro-gaming, elle a eu droit à son propre menu pendant quelques temps.
Je suis trop fan de la musique, ce menu on dirait le rejeton bâtard de League of Legends et des Mondes de Ralph. Le style fait furieusement penser à ce qu'Henry Jackman avait composé pour le Disney, c'est léger, vif et entraînant, ça fait résolument penser à de la NES et en plus ça pourrait facilement accompagner le début d'une aventure héroïque, avant que la merde ne tombe sur les héros.
Sans déconner Riot, faites un film. Merci bisous.


C'est ma chère amie Ewolk qui m'a fait découvrir cette chanson (et en même temps Maisie Peters, Tessa Violet et un peu plus tard une autre jeune chanteuse-vidéaste).
Alors ok, c'est une chanson d'amour dégoulinante de mièvrerie et de naïveté, mais j'aime beaucoup la mélodie et la légèreté. L'ironie c'est que la petite voix fluette de Tessa Violet sert surtout, dans les duos, à mettre l'autre chanteuse en valeur, ici Maisie Peters, son timbre grave et ses magnifiques yeux bleus (comme ça, rien à voir avec la musique ?).
Et moi j'adore les chansons de Maisie Peters.
Bon par contre, problème, cette chanson est super mais elle reste. Vous allez l'avoir dans la tête un moment.



On finit avec une petite série. Mon amie C.. je veux dire Wiwine, historienne, dessinatrice et à l'occasion narratrice en BD et romans, possède une chaîne où elle partage ses œuvres dans des Speed-Drawings. Comme elle est honnête et gentille, elle met de la musique libre de droit dispo sur Youtube au lieu d'aller en piquer partout.
Du coup elle m'a fait découvrir involontairement plein de titres sympa, surtout des instrumentaux, et je m'empresse de partager tant de légèreté, de bonne humeur et d'insouciante avec vous. C'est libre de droit. De rien.
Allez, ça vous fait plein de musique à écouter si vous êtes curieux-se (y'a intérêt, la musique c'est cool) et quelques recherches à faire si vous voulez pousser plus loin.
Bonne soirée et bisous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire