Barre-menu

26.4.17

Dinosaures à plumes ou oiseaux à écailles ?

Il y a de ça quelques semaines, à la faveur d'une promotion sur Steam, j'ai pu acheter Lego Jurassic World que je voulais depuis un moment (ainsi que Lego Marvel Heroes, mais ça c'était pas prévu, il m'a juste intéressé sur le coup), ce qui m'a replongé dans la saga ciné culte - dont je suis jamais vraiment sorti vu que je revois régulièrement le film éponyme, le quatrième, que j'aime beaucoup.
Un peu après, j'ai vu un vidéaste que j'apprécie, Max Bird, faire une vidéo de sa série sur les Idées Reçues à propos des dinosaures. Et encore un peu après, c'est le Fossoyeur de Films qui a fait une vidéo sur Le monde perdu - Jurassic Park, et dans la foulée, j'ai eu envie de revoir la trilogie. Oui, la trilogie, Jurassic Park, Le monde perdu, Jurassic World.
Ah, et entre temps, les dinosaures ont fait remarquer à la France qu'ils étaient sur le point d'entrer à l'Élysée. Ceux qui aiment l'argent ou ceux qui détestent tout le monde, peu importe lesquels.
Bref : les dinosaures, c'est la hype en ce moment.


Alors j'ai eu envie d'en parler parce que c'est un aspect de ma culture que j'évoque jamais, mon amour pour les animaux - enfin jamais en dehors de mes convictions écolos, ce qui rend tout de suite le propos un peu piquant.
Comme la plupart des enfants, j'adorais les animaux dans ma jeunesse, et ça n'a pas changé depuis. J'avais, je sais pas pourquoi, une fascination particulière pour les dinosaures, bien qu'à l'heure actuelle je préfère les espèces vivantes qu'il est encore possible de sauver. Et comme dans la plupart des cas, j'avais des préférences. On a tous des animaux préférés, pour les dinosaures c'est pareil.
Cet article vise donc à en parler, histoire de sortir de l'actualité et de me donner un peu de temps pour parler culture concrète - d'ailleurs je vais voir Les Gardiens de la Galaxie 2 ce jeudi 27 avril, peut-être (sûrement) je l'articlerai.


Avant de parler des dinosaures il faut savoir quelques bases à leur sujet, sinon la suite sera pas claire.
Les scientifiques divisent la temporalité de la Terre en grandes ères géologiques - me demandez pas comment elles sont définies, c'est compliqué et je sais pas - et l'ère géologique qui a vu la naissance, l'apogée et la disparition de la plupart des espèces de dinosaures s'appelle le Mésozoïque. Elle s'étend de 252 à 66 millions d'années avant le temps présent.
Le Mésozoïque est divisé en trois périodes, le Trias de 252 à 201 MA, le Jurassique entre 201 et 145 MA, et le Crétacé entre 140 et 66 MA. C'est-à-dire que les espèces de dinosaures les plus connues et dont les restes sont les mieux préservées sont essentiellement des espèces tardives, du Crétacé. Donc la saga de cinéma, si elle se voulait plus représentative de ce qu'elle représente, devrait s'appeler Crétacé Park.
Voilà, pour l'explication basique c'est fait, passons au vif du sujet.

Protoceratops.

On retrouve le préfixe "proto" dès qu'il s'agit de parler des débuts, des origines de quelque chose. Par exemple, la proto-histoire est une période de transition pensée par les scientifiques, entre la Préhistoire et l'apparition de l'écriture autour de 4000 avant notre ère, qui voit les premières sociétés humaines se développer, mais sans traces écrites.
Comme son nom l'indique, Protoceratops est l'ancêtre des Cératopsiens, les "faces cornues", dont les membres ont en commun la démarche quadrupède, une collerette osseuse, des cornes frontales et nasales et un bec de perroquet (ce dernier est d'ailleurs presque le seul trait cératopsien de Psittacosaure, un dinosaure sans collerette ni cornes). Protoceratops vivait entre 84 et 75 MA avant le temps présent.
Protoceratops, découvert en 1922 dans le désert de Gobie (Mongolie), est aussi l'espèce qui livra la première un exemple de son comportement social, à savoir l'existence d'un vaste nid - dans ce qui est aujourd'hui la Mongolie donc. Oui parce que je rappelle, au départ y'avait Pangée, Pangaia, un super-continent, dont la division était déjà amorcée à l'époque des dinosaures.

Et puis je voulais vous montrer cette image parce qu'elle est très ancienne, c'est l'une de celles qui a rythmé ma passion juvénile pour les dinosaures, y'a vingt ans.

De fait, Protoceratops était une espèce sociale qui vivait en troupeaux. Physiquement, il a plus ou moins les dimensions d'un mouton, petit, bas sur pattes et en apparence inoffensif, ce qui fait de lui mon dinosaure préféré toutes périodes et familles confondues. Y'a pas à chier, Protoceratops est juste trop mignon. Et en plus, il aurait inspiré le mythe du griffon, cet animal qui a le corps d'un quadrupède et une tête de piaf. Trop la classe.

Triceratops.

Littéralement "visage à trois cornes", Triceratops est évidemment le plus connu des Cératopsiens et donc un descendant de Protoceratops, et a vécu entre -68 et -65 MA. Découvert en 1889 en Amérique du Nord, il a livré pas moins de 47 squelettes juste dans la décennie 2000. Bon, avec ses 8/9m de long et 3m de haut, il est imposant, mais on le reconnaît surtout pour son énorme tête - l'une des plus grandes, proportionnellement, du règne animal, parfois jusqu'au tiers de la taille totale - sa collerette et ses cornes dont il semblerait qu'elles n'avaient même pas un rôle défensif, mais seulement d'identification et de parade amoureuse.


Contemporain du Tyrannosaure, Triceratops est également connu comme étant son rival direct, façon Tortank et Dracaufeu, alors qu'il en était la proie. Et personnellement, si je ne suis pas du tout fan des carnivores - faut être bien con pour les reproduire sans hésiter dans chaque film de type Jurassic Park - je trouve Triceratops absolument magnifique, très harmonieux dans ses formes et ses dimensions. Bref, une bien belle bête qu'il est triste de ne pas avoir pu contempler de son vivant.

Stegosaurus.

Beaucoup plus ancien que Triceratops, Tyrannosaurus ou même Protoceratops, Stegosaurus est un dinosaure qui a vécu durant le Jurassique - cette fois c'est vrai - entre -156 et -140 MA. Son nom signifie "reptile à toit" ou "reptile cuirassé" parce qu'au début on pensait que ses plaques dorsales étaient plaquées, justement, contre son dos comme sur Ankylosaurus. Stegosaurus a été découvert en 1877 en Amérique du Nord et il mesurait dans les 4m de haut sur 8.5m de long et dans les 2-3 tonnes. Belle bête !
Au passage, lui aussi est l'élément le plus connu d'une vaste famille, les Stégosauridés, parmi lesquels certains sont bien plus hauts sur pattes ou très différents, comme Kentrosaurus, qui a des pics dorsaux.
Évidemment, son signe distinctif, ce sont donc ces plaques, qu'il portait à la verticale à la manière de voiles et qui servait à la fois pour la parade amoureuse, le camouflage et la régulation de la chaleur, tout ça par afflux sanguin. Oui parce qu'apparemment il y avait des veines là-dedans ^^


D'ailleurs, fait intéressant, les plaques n'étaient 1. pas symétriques ni identiques sur un même animal et 2. jamais les mêmes d'un individu à l'autre. Stegosaurus n'étant pas taillé pour la course, il devait donc se reposer sur les piques de sa queue pour se défendre - ce que Le monde perdu montre très bien - et personnellement je l'adore parce que je trouve très beau ce gros animal tranquille, herbivore et social ♥

Ankylosaurus.

Toujours dans la série des gentils herbivores placides, le tank sur pattes est un de mes préférés. Découvert en 1906 en Amérique du Nord, encore ^^, Stegosaurus aurait vécu entre -70 et -65 MA, ce fait de cet animal de la fin du Crétacé une des dernières espèces existantes. Du haut de ses 2.5m de haut et 10m de long, il donne pourtant l'impression d'être inoffensif puisque tout entier taillé pour la défense, avec des écailles osseuses et de la kératine de partout ainsi qu'une queue puissante et un boulet osseux au bout pour combattre les prédateurs.


On le retrouve donc logiquement dans plein d'œuvres avec des dinos, comme le jeu vidéo Paraworld, la série (à chier) Terra Nova et bien évidemment Jurassic World où il fait les frais de la sauvagerie de l'Indominus Rex. Jurassic World alors que, je rappelle, il a vécu, comme le Tricératops et le Tyrannosaure, au Crétacé.
Mais bon, il est joli et tranquille comme tout, moi je l'aime bien :)

Diplodocus.

Le champion des sauropodes et le plus connu du genre a, pendant un temps, été l'un des plus longs dinosaures connus. S'il n'est pas le plus lourd, Brachiosaurus étant une véritable masse à côté, Diplodocus impressionne quand même par ses 30m de long et 10 à 16 tonnes.


Malgré les croyances populaires nées des erreurs de la paléontologie dans ses premières heures, Diplodocus - et tous les sauropodes en fait, les dinosaures géants à long cou - ne porte pas sa tête très haut pour manger au sommet des arbres. Déjà parce que les articulations de son cou et ses épaules le permettent vraisemblablement pas, ensuite parce que le sang pourrait pas être expédié tout là-haut dans son cerveau. Non, physiquement, il est plus du genre pont suspendu, le cou et la queue s'équilibrant mutuellement, la second servant aussi ponctuellement d'arme de défense.

Et au fond, même si la logistique de gestion d'un bestiau pareil serait compliquée, même dans la SF, je trouve fascinant qu'un machin aussi grand - et d'autres plus démesurés encore - ait un jour foulé notre bonne vieille Terre.

Deinonychus.

Tu connais Deinonychus, même si tu le sais pas. Découvert aux États-Unis et vivant entre -115 et -108 MA, au début du Crétacé, cet animal est extrêmement célèbre dans le règne des dinosaures.
Mesurant dans les 3 mètres de long et autour d'un mètre de haut, c'est un petit carnivore muni d'une énorme griffe recourbée sur chaque pied, et il a grandement fait avancer la science en faveur de deux thèses presque universellement reconnues actuellement : celle des dinosaures à plumes, et celle des dinosaures comme ancêtres des oiseaux.
Ouais : Deinonychus, en vrai tu le connais sous le nom de Velociraptor. Le truc c'est que les deux espèces sont très proches en termes d'évolution et de physique, même si l'un, Raptor, vivait dans ce qui est aujourd'hui l'Asie, et l'autre se trouvait dans l'actuelle Amérique du Nord, et même si aucun des deux n'avait une taille comparable à celle de l'humain.

Voilà ce que serait Deinonychus s'il avait des plumes, ce qui n'est, pour l'instant, pas avéré (contrairement à Velociraptor pour qui c'est une certitude).

Non non, un droméosauridé - un carnivore coureur - qui domine l'être humain, ça s'appelle un Utahraptor (trouvé dans l'Utah donc, en 1975), et ça fait 5m de long pour 1.80m à hauteur de hanche.
Deinonychus est donc passablement plus petit, tandis que Velociraptor, au risque de rappeler des souvenirs et de provoquer des sourires, est une sorte de dinde. Carnivore.
Bref, Deinonychus est très intéressant, même si c'est une vraie raclure dont on voudrait pas à la maison, et rien que pour ça, il a clairement mes faveurs, au contraire des Tyrannosaures, Carnotaurus, Allosaures, Spinosaures et autres grands machins qui font la joie des adeptes du massacre de la science.

Archéoptéryx.

Bah tiens, je disais que Velociraptor était un poulet. Archeopteryx est clairement l'ancêtre des thèses de la parenté entre dinosaures et oiseaux. Découvert dès 1861 en Allemagne, ce petit machin mi-terrestre mi-arboricole n'était vraisemblablement pas capable de vol puissant et long comme les oiseaux actuels - outre que ça aurait fait de lui un proie pour, notamment, les ptérosaures.
Plus ou moins de la taille d'un pigeon, d'après les quelques fossiles retrouvés, Archeopteryx vivait à la fin du Jurassique, entre -156 et -150 MA, ce qui fait de lui, pour beaucoup, le plus ancien oiseau ayant jamais existé.


Mais le plus intéressant je pense, c'est qu’Archeopteryx possède aussi des caractères propres aux théropodes - les grands carnivores type Tyrannosaure - parmi lesquels des doigts griffus sur les ailes, ce que n'ont pas les oiseaux, ou la présence d'un museau garni de dents.
Oui parce que, j'ai entendu à la sortie de Jurassic World que les gens du parc avaient fait mumuse avec les gènes pour créer des dinosaures volants avec une grosse tête de carnivore, mais c'est avéré hein, tous les reptiles volants n'avaient pas un bec façon Ptérodactyle ou Ptéranodon. D'ailleurs, les ptérosaures ne sont pas des dinosaures.

Enfin bref, je trouve très intéressant qu'Archeopteryx soit potentiellement l'ancêtre direct de tous les oiseaux - ou en tout cas l'un des ancêtres vu la faible répartition des fossiles retrouvés - et peut-être même au passage des dinosaures à plumes comme Velociraptor (et peut-être Deinonychus mais c'est pas sûr). Parce que du coup ça soutient la thèse que les dinosaures n'ont pas disparu, mais qu'ils ont évolué pour devenir les oiseaux tels qu'on les connaît actuellement.



Et la boucle est bouclée !
Allez, les dinosaures c'est trop cool, les animaux c'est merveilleux, soyez curieux, cultivez-vous, et protégez l'environnement ! Débisous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire