Barre-menu

3.7.17

Geek Contest n°4 : Do you believe in magic ?

OUAIS !! J'ai ma citation de titre et à la vitesse où je poste, personne risque de me la prendre !! Et c'est aussi le titre d'une super chanson des années 1960 que je suis en train d'écouter en rédigeant cet article et putain il fait beau, ces kiwis jaunes sont trop bons, je vais avoir une super journée, j'ai une pêche d'enfer !!
...pardon, je m'égare !


Nous sommes donc le lundi 3 juillet, premier lundi du mois, et certains habitués de mon blog doivent savoir ce que ça veut dire : c'est l'heure du Geek Contest ! Aujourd'hui on parle BOUFFE !!! ♥
...ah non pardon, j'ai juste trop hâte d'être au suivant ^^
Donc, la magie. L'un des thèmes les plus universels de la culture, me suis-je dit en le voyant chez Kavaliero le mois dernier. Ça va être simple de trouver des idées, mais faut encore que je sélectionne celles qui sont personnelles et pertinentes, comme j'essaie de le faire avec les concepts de blogging participatifs que je rejoins ;)
Comme toujours, dans l'ordre, un jeu vidéo, un film, une série, un livre, un personnage célèbre ! C'est parti !


1. Jeu vidéo : Diablo 2 / Lord of Destruction.

Je sais bien que c'est le premier Diablo qui est un peu le papa du hack'n slash, ou en tout cas qui lui a donné son style définissable en instaurant des règles fondamentales - la dualité petit refuge/vastes zones de baston, les ennemis par milliers (ce que Loki sur PC a bien compris), la santé en rouge et la mana en bleu... - mais pour la plupart des joueurs, moi compris, c'est le second volet, traduit en français, qui a été le pilier fondateur.


Et quoi qu'il arrive, dans Diablo 2, on fait de la magie. Peu importe le personnage que tu joues, même le Paladin, le Barbare ou l'Amazone, chacun et chacune pratique la magie. En l'occurrence, la seule fois où j'ai terminé le jeu - les puristes vont me jeter des cailloux mais tant pis - c'était avec le Druide, l'un des deux personnages de l'extension, et en le jouant comme un métamorphe invocateur. A moi les transformations en loup-garou et l'ours de compagnie ^^
Alors certes, plein de hack'n slash se revendiquent descendants spirituels de Diablo et Diablo 2, mais peu d'entre eux rendent la magie aussi incontournable que ceux-ci.


2. Film : Willow.

Je sais même pas par où commencer tellement c'est beau. Willow est un des films que j'ai redécouverts à l'âge adulte après l'avoir vu une fois quand j'étais tout petit. Sa musique composée par le regretté James Horner est absolument magnifique. Ses interprètes sont géniaux, à commencer par Warwick Davis (qui a ensuite joué Filius Flitwick dans les Harry Potter, on se refait pas ^^) et c'est un chef d'œuvre fondateur de la fantasy, une petite quinzaine d'années avant le Seigneur des Anneaux (et surtout avant la traversée du désert des années 90 avec des daubes comme Cœur de Dragon et Donjons et Dragons).


Mais surtout, Willow, c'est l'histoire d'un apprenti-magicien qui essaie de faire ses preuves avant d'affronter une vraie sorcière maléfique qui pèse dans le game, aidé par une enchanteresse bienveillante. Maintenant que j'y pense, j'aurais pu citer Oz the great and powerful avec James Franco ^^
Bref, Willow, c'est une histoire universelle avec de l'humour, un héros courageux qui plie pas face à l'adversité, un combattant cynique qui trouvera moins la gloire que son propre honneur, et de la guerre épique et flippante bien comme il faut.
C'est Star Wars avec de la magie en fait XD


3. Série : Avatar - the last Airbender.

J'ai découvert Avatar que cette année sur les conseils (enfin les suggestions indirectes, on se connaît pas personnellement) de l'excellente vidéaste Alice in Animation, après en avoir entendu parler pendant des années.
J'ai trouvé ça parfait à tous les niveaux.
Sur les questions de genre et d'identité, cette série est extra, au niveau de l'humour et de l'écriture c'est trop bien, et puis les graphismes sont très sympa aussi - en fait, Avatar, c'est de la japanimation américaine ^^


Mais plus concrètement, Avatar raconte une histoire à laquelle pourrait ressembler mon propre récit, Les Mille-Griffes : un monde fondé sur l'équilibre des éléments fondamentaux, avec des héros en proie à la guerre. Ce que j'ai trouvé cool dans Avatar, c'est que c'est un mélange de croyances, de mythologie, d'histoire, de proto-industrie (dans un monde d'inspiration médiévale, quand même XD), avec par-dessus de la magie élémentale pensée comme une science, façon Fullmetal Alchemist, avec ses règles (qui veulent notamment que l'earthbending puisse évoluer en metalbending parce que les minéraux, tout ça).
Basiquement, les benders y sont des héros et l'Avatar est un genre de demi-dieu, les uns comme l'autre maîtrisent des arts martiaux qui font furieusement penser à la magie, et on est complètement dans la fantasy. Je pouvais qu'adorer.


4. Livre : la série L'agent des ombres de Michel Robert.

J'en ai déjà parlé ici pour le premier volet et là pour le second, mais cette série, que j'ai commencée de manière discontinue y'a à peu près deux ans et que j'adore, c'est de la dark-fantasy française. Tout ce qu'il faut pour me plaire.
Alors, la dark-fantasy est l'un des grands genres de la fantasy (avec l'epic fantasy, à laquelle appartient Le trône de fer et donc Game of Thrones) dans lesquels la magie occupe une place secondaire, derrière l'intrigue, l'amoralité, la violence ordinaire, la politique, la guerre et les armes blanches. Pourtant, cette série baigne totalement dans la magie. Pourquoi ?


Tout simplement parce que dans L'agent des ombres, le personnage principal, Cellendhyll de Corvatar, est un combattant au service du Chaos, et que ce dernier occupe son propre plan d'existence. Parce que dans cet univers, les Ténèbres, la Lumière, les Territoires-Francs et le Chaos ont tous des territoires détachés façon Diablo, entre lesquels on voyage par la magie comme on passerait d'une dimension à l'autre.
Bon, et aussi parce que, du coup, l'univers de cette série met en scène des démons et des créatures toutes plus surnaturelles les unes que les autres.


5. Personnage célèbre : Polgara la sorcière.

Que l'on devrait d'ailleurs nommer Polgara la magicienne, parce que c'est La Belgariade qui m'a appris la différence entre magie et sorcellerie. Pour deux exemples assez éloquents de cette dualité, je vous recommande Le Seigneur des Anneaux (où Gandalf est un magicien et Saroumane et Sauron sont des sorciers) ou je vous demande d'attendre la suite de la publication des Mille-Griffes XD (c'est bon, ça avance, promis !)

Du haut de ses trois ou quatre mille ans, Polgara reste une fille aimante, une jeune femme impétueuse, une amoureuse passionnée, une mère protectrice, une louve impitoyable, une magicienne talentueuse et une autorité qu'on n'ignore pas. Tu peux pas test, c'est devenu une icône culturelle de la fantasy.

Pour beaucoup d'amoureux de fantasy, surtout nés dans les années 80 (je suis de 87), La Belgariade et La Mallorée de David et Leigh Eddings ont été le pilier fondateur (ça et d'autres que je connais que de nom comme L'épée de vérité ou La roue du temps).
C'est une série magistrale en 14 volumes (5, 5, 2 et 2 pour Belgarath le Sorcier et Polgara la Sorcière) dont les entités centrales sont le sorcier Belgarath et sa fille Polgara. Ils sont éternels, ils sont au service direct des dieux qui, dans cet univers, sont très proches de leur peuple respectif (la Belgariade étant basiquement une guerre de dieux par l'entremise des mortels) et ils ont des millénaires de pratique dans les pattes.

Pas étonnant donc que, sous ses dehors de maman affectueuse, Polgara (qui est plus sociable que son père) soit une autorité reconnue dans la moitié des Royaumes du Ponant : elle maîtrise la magie, les éléments, la nature, elle pèse dans le game (et elle est super méga-belle. C'est le personnage féminin parfait, universel). Un incontournable de la fantasy et de la magie.


Voilà, le Geek Contest 4 c'est fini pour moi, maintenant j'vous laisse il faut encore que j'me prépare avant d'aller donner mon plasma ! Le mois prochain, vous l'avez lu, on parlera de nourriture ! J'ai trop hâte ! Passez un bon lundi !! ♥

1 commentaire:

  1. Polgara <3 !!

    Sinon ça a l'air top L'agent des ombres je crois que tu m'en as déjà parlé ^^

    RépondreSupprimer