Barre-menu

21.2.15

(Happy) endings, and a new beginning


Ce rendez-vous paisible et contemplatif avait lieu presque durant chaque ère, durant la saison chaude. Jaszef, Méline et leur protégée se rendaient dans le sud pour retrouver tous leurs amis dans la maison sur la falaise, celle-là même où leur fuite avait pris fin et où la vie avait commencé. Atara trouvait un grand réconfort au spectacle annuel des immenses animaux de l'Océan qui venaient là pour y trouver un compagnon ou une compagne avec qui passer leur existence. Les chants et les sauts de la parade amoureuse, les gerbes d'eau et les vagues avaient quelque chose de gracieux, ordonné comme une danse. La jeune fille trouvaient une grande sérénité à observer ce spectacle de la nature, comme si la musique et l'harmonie qu'il offrait étaient le signe de la bénédiction d'Arel.
C'était clairement quelque chose de beau, d'impressionnant, d'incompréhensible, qui pourtant lui donnait l'impression d'être en communion et en paix totale, et à aucun prix elle n'aurait renoncé à ce rendez-vous annuel avec le monde.

Le clan du troll 2 - Le dieu noir. Chapitre encore inconnu - Atara sur les falaises.

Les sourcils légèrement froncés, le regard plein de détermination, Grace contemplait les eaux calmes du Puget Sound, plongée dans ses pensées. Le visage humide de larmes, les cheveux balayés par la brise, elle tremblait légèrement, autant de froid que d'excitation. Elle était moralement brisée et épuisée par les événements qu'elle avait vécus en l'espace de quelques jours, mais ils lui avaient donné matière à réflexion. Confiante dans ses convictions et ses souhaits, elle était maintenant certaine des choix qu'elle s'apprêtait à faire. Comme pour lui répondre, un vent d'ouest balaya la surface du bras de mer qu'elle surplombait, réjouissant les plaisanciers, et elle eut l'impression irrationnelle et fantasmée que le Pacifique qui se trouvait au-delà l'invitait au voyage.
Sereine et apaisée, elle ne doutait plus d'avoir pris les bonnes décisions et d'assumer l'héritage qui s'offrait à elle. L'avenir inconnu qui viendrait la trouver pouvait venir, elle saurait s'y confronter avec confiance. Le monde, après tout, semblait bien se prêter aux espoirs pour qui savait les suivre.

The Legacy.


Il semblait à Méline que la longue marche était terminée. Après les tumultes de la guerre et des affrontements sporadiques, le calme impressionnant qui dominait le grand océan la laissa stupéfaite. C'était la première fois, comme chacun de ses compagnons, qu'elle voyait de ses yeux une étendue d'eau dont on ne devinait pas même la fin, et la réalité était beaucoup plus vaste et majestueuse que les récits de Jaszef l'avaient laissé entendre.
La paix qui semblait régner sur les eaux limpides l'emplit de sérénité. Au loin, la Lumière d'Arel constellait la surface de reflets éblouissants, unissant la ciel et la mer et symbolisant, en quelque sorte, l'espoir naissant de la magicienne et de ses amis. La fuite achevée, l'aventure ayant trouvé son terme, la vie pouvait recommencer, pleine de promesses.
Regardant au loin,vers la terre, la jeune femme distingua avec peine une cavalière solitaire, sur une haute colline. Dame Arel n'était peut-être jamais vraiment partie. Confiante, elle eut alors la certitude que rien ne pouvait plus lui arriver. Un sourire échangé avec sa sœur confirma cet état d'esprit. Tout irait bien, quoi qu'il arrive.

Le clan du troll – Chapitre encore inconnu – Le grand océan.

Des fois, comme ça, sans prévenir, on a le sentiment que tout ira bien, comme c'est mon cas en ce moment.
....
Ah ouais du coup faut que j'vous parle du 6ème univers, hinhin. Lol. Non mais c'est de la lassitude par avance hein, je trouve pas ça drôle. Jiminy exulte, je le soupçonne d'avoir désactivé une entrave dans notre subconscient pour que les bonnes idées arrivent d'un coup. Putain on avait dit qu'on touchait pas au filtre anti-spam bordel.
Donc en fait il faut savoir que ma mythologie préférée est celle des Nordiques, parce qu'elle est badass et qu'elle a une fin. Contrairement à d'autres abandonnées peu à peu avec l'avancée du Dieu Unique, les Nordiques ont écrit, pour la leur, au Moyen-Âge, l'Edda poétique et l'Edda de Snorri par lesquelles on apprend qu'à la consommation des temps a lieu le Ragnarök, la fin du monde, qui prend la forme d'une grande bataille lors de laquelle la majeure partie des dieux et des monstres sont tués avant la renaissance du monde.
Enfin j'crois.

Par contre, j'ai l'intime conviction depuis des années, et ça s'est encore confirmé en voyant Le choc des titans (le mauvais, pas le vieux) et les Percy Jackson (qui sont nazes, hilarants et horriblement christianisés) que la mythologie grecque se prêtait merveilleusement bien au genre de la fantasy et que, ancêtre illustre du merveilleux, elle pouvait être un peu plus haute en couleurs que ne l'ont dépeinte les deux œuvres sus-citées (d'autant que, bon, Les Métamorphoses d'Ovide, auteur latin, l'ont assez bien mis en valeur).
Du coup est née ces dernières années chez moi une grande frustration, suscitée par le fait que j'avais en tête une idée claire des personnages (un Poséidon avec des algues dans les cheveux, la peau parfois bleuâtre et piquetée de petits coquillages, un Dionysos avec une barbe de vigne et le nez rouge, bon vivant amateur de vin, un Héphaïstos boiteux et borgne genre petit titan musclé, rougi par le feu mais expert en métallurgie, et j'en passe) mais aucune idée d'intrigue cohérente là-dessus.

La fantasy j'vous dis ! Une bonne histoire peut devenir tout à fait géniale lorsque traitée sous l'angle de la fantasy ^^

Charlotte m'avait suggéré de prendre pour point de départ l'une des nombreuses infidélités matrimoniales de Zeus d'avec sa femme-sœur Héra mais ça n'aurait pas donné une histoire très consistante. Et puis mon inconscient m'a rappelé que mon écriture se nourrissait de mes convictions, de mes découvertes culturelles, et j'ai eu une idée d'histoire à écrire (encore une ^^). ENFIN.

Donc le début est simple, tout part d'un fait divers présenté succinctement dans un journal télévisé, qui parle d'un navire de pêcheurs retrouvé totalement déserté au large de l'Amérique du sud. En fait ce sont des sirènes qui ont charmé et noyé les mecs pour les empêcher de continuer le massacre des animaux marins (coucou j'ai récemment vu un documentaire sur les requins), ce qui pousse Héra à pousser Zeus à convoquer son frère pour lui dire en gros “bon, va falloir calmer tes harpies, enfin tes sirènes, parce que d'accord les humains nous ont oubliés depuis 2000 ans mais c'est pas une raison pour les tuer gratuitement hein.”
Poséidon dit ok, je vais essayer d'arrêter le tir, t'as raison Bro. Sauf qu'en fait il en pense pas moins et devant la masse considérable de plastiques et de merdes que les mortels lâchent quotidiennement dans l'Océan (qui est unique et cohérent, et qui s'appelle Pontos), il décide de faire chier les humains à grande échelle. Ceux-ci répliquent contre les divinités (sirènes, tritons, néréides et j'en passe), Zeus envoie des émissaires (Hermès, Apollon, Artémis et Aphrodite, principalement) faire un état des lieux du monde des hommes après deux millénaires d'absence, mais ces derniers n'aiment pas beaucoup les ingérences extérieures (j'ai déjà prévu une scène badass avec une déesse badass et des combats en pleine nature. Pour deux raisons. Parce que ma Muse, ma petite sœur, Elika la badass, c'est Artémis, déesse grecque de la lune, de la chasse et de la nature sauvage, ensuite parce que comme Syrya et moi le disons souvent, “Artémis, elle est cool”.) du coup ça commence à VRAIMENT puer du cul.

"Les mecs, c'est Poséidon, maître des Océans, qui vous parle. Vous pouvez arrêter les conneries s'il vous plaît, TAS D'IRRÉCUPÉRABLES DÉGÉNÉRÉS ?!?"

……je crois qu'en fait cette œuvre pourrait fort bien servir de pendant fantastique-fantasy à L'elfe d'acier, qui aborde les mêmes thèmes, mais plusieurs siècles plus tard, sans dieux, et dans un univers futuriste-SF.
J'ai hâte d'écrire sur la mythologie grecque *_*
Sujets de réjouissances par contre, j'ai avancé un peu la chronologie des Mille-Griffes, c'est pour bientôt comme dit Oldelaf (“la peiiine de moooort”), et je vais m'offrir une pause dans les gros articles (un délai pour les écrire tu veux dire (chut Jiminy, faut pas présenter ça comme ça !)) avec des puzzules et des vidéos :D
Allez, bon samedi, bon week end, à la prochaine !

Powered by Elika http://astuce-soluce.playfrance.com/images/c/c5/Microsoft-XBox360-Logo.gif

1 commentaire:

  1. J'aime également beaucoup Artemis ! D'ailleurs, une de mes héroïnes s'appelle Daïne et doit devenir une grande Chasseresse ! Bref, tes inspirations pour ton projet me parle ^^ bon courage pour la rédaction !

    RépondreSupprimer